Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2013-04-10 - 09:07:55

Nouveautés en littérature jeunesse (6)


Nouveautés en littérature jeunesse (6)



La citation du jour :
"On est ordinairement le maître de donner à ses enfants ses connaissances ; on l'est encore plus de leur donner ses passions."
(Montesquieu, 1689-1755)

FILLE DES VILLES, FILLE DES CHAMPS, roman
Auteure : Dominique Tremblay
Collection : Papillon
Illustrations : Louise Catherine Bergeron
Éditions Pierre Tisseyre
Pour les jeunes de 9 à 12 ans
Nouveautés en littérature jeunesse (6)

Roxane est une préado de 12 ans qui vit à la campagne avec ses parents, ses deux jumeaux de petits frères, des garnements insupportables, et deux chats rendus paresseux par leur grand âge.

Sa tante lui propose de réaliser son pus grand rêve : passer une semaine à Montréal pour y découvrir la ville. Mais voilà, la mère de la fillette est un modèle d’anxiété : elle refuse obstinément que sa petite chérie parte seule dans la grande ville à cause des épouvantables dangers qu’elle devra y affronter.

Avec la collaboration de son père, une suppliante Roxane parvient à convaincre sa mère de la laisser partir, grâce à un engagement contractuel qu’elle s’engage à respecter.

Mais rien ne se passera comme la fillette le prévoyait.

Dominique Tremblay a deux qualités qui m’ont plu : elle possède un sens de l’observation de la réalité vue par une « douze ans » et d’audace dans l’expression de cette réalité contemporaine. Son texte est écrit avec vivacité et conviction. Elle élabore le récit en comptant sur les rebondissements inattendus, l’humour de certaines situations.

L’un des traits bien imaginés pour l’héroïne, c’est qu’elle dessine avec talent.

Au fur et à mesure que je lisais ce roman jeunesse, j’y voyais la possibilité d’en tirer un film, tant l’auteure a découpé plusieurs des moments du récit comme des séquences de scénario.

Une correction plus attentive du texte aurait probablement permis de supprimer de petits anglicismes courants et des incongruités telles « un pot de miel convoité par deux abeilles » ; les mouches sont attirées par le miel que les abeilles fabriquent, elles…

Les illustrations en noir sur blanc de Louise Catherine Bergeron sont de gentilles caricatures à traits fins. Les visages des personnages sont expressifs, de même que les esquisses de mouvement.

En somme, un roman jeunesse qui égayera bien les enfants du primaire avec une morale sans prétention et plutôt chaleureuse.



LA GUILDE DE SAKOMAR
Roman de science-fiction
Auteur : Patrick Loranger
Couverture : Jean-Pierre Normand
Joey Cornu éditeur
Pour les jeunes de 12 ans et plus
Nouveautés en littérature jeunesse (6)

« Patrick Loranger est originaire de Shawinigan où il s’implique auprès des jeunes depuis toujours, lit-on sur sa brève biographie ; chef scout, rôliste et animateur, il découvre tôt son talent de conteur, aussi efficace à l’oral qu’à l’écrit. »

On comprendra qu’il se soit lancé dans l’écriture de romans jeunesse. Il est l’auteur d’une trilogie qui s’intitule « L’Ordre des Ornyx » et parmi ses multiples projets dont certains attendent la publication, il a écrit un jeu de rôles appelé « Technotron » que les jeunes lecteurs peuvent visiter sur www.rpgtechnotron.ca

Le roman qu’il vient tout juste de publier et dont l’éditeur annonce déjà la suite, affecte un ton plutôt… robuste. Les personnages ne sont pas des enfants de chœur, mais des pirates qui vivent dans des galaxies lointaines (ils n’ont pas encore pris contact avec la Terre, précise l’auteur) et ratissent les planètes et les couloirs aériens de transport commercial pour dérober tout ce qui a de la valeur, en particulier des armes pour lutter contre les autres bandes rivales.

Le personnage central est un jeune homme, Kisha Zycks, un mercenaire à l’emploi d’un contrebandier du nom de Sakoma, maître d’une vaste région galactique. Il se voit confier comme mission d’aller récupérer la cargaison d’un vaisseau en panne appartenant à son patron, avec l’aide d’un comparse pour qui il n’a pas beaucoup d’affect. Mais une bande rivale voit les choses autrement. Je ne vous en dirai pas plus ; je déteste les prétendus critiques qui vendent la mèche d’une histoire ou d’un film.

Je suis grand amateur de science-fiction depuis des décennies et le roman de Patrick Loranger m’est apparu comme celui d’un auteur à l’imagination fertile qui pourrait nous étonner encore plus dans l’avenir.

Dans le cadre d’une aventure de ce genre, les personnages (pour la plupart des humanoïdes aux caractéristiques proches du règne animal) sont évidemment conçus comme des êtres de grande volonté et, ce qui ne gâche rien, aussi perspicaces que forts. Les scènes de combats aériens sont décrites avec une précision telle qu’on en subit la pression. Fidèle au genre, l’auteur ménage des scènes dramatiques, d’autres à caractère plus sentimental, de façon à garder le lecteur sous le coup de la passion.

La cruauté est traitée parfois avec une certaine désinvolture (avis aux cœurs sensibles), mais sans complaisance. Patrick Loranger possède un bon vocabulaire et témoigne d’une certaine connaissance technique qui lui permet de rendre vraisemblables les explications « scientifiques » dont il parsème son récit. De toute façon, dans un univers inventé comme celui-là, qui va se préoccuper de l’authenticité.

Les moments de tension et les dénouements inattendus se multiplient. Une curiosité : les comportements de ces personnages se rapprochent beaucoup de ceux des humains, de même que les sentiments qui les animent. Comme si on se trouvait dans un univers où chacun respectait des modes de vie identiques dans chacun des mondes.


Claude Daigneault




Nouveautés en littérature jeunesse (6)

SIONRAH, tome III, roman pour les 12 ans et plus...
Les Montagnes de la Lune
Auteure: Line Bordeleau
Édition: Québec Amérique
Nouveautés en littérature jeunesse (6)
:
Troisième tome de la série Sionrah, dont les deux premiers se sont écoulés à plus de 10 000 exemplaires, "Les Montagnes de la Lune" poursuit le chassé-croisé entre l'ombre et la lumière mené par la nouvelle auteure prometteuse qu'est Line Bordeleau, native de Québec.

Véritable course contre la montre située sur les cinq continents, ce nouvel épisode démontre à quel point les enjeux sont grands, et les tensions, à leur comble.
Puisque les dangers se multiplient, les enfants de la prophétie doivent unir leurs forces plus que jamais afin d'empêcher la mise en application des vingt-quatre protocoles secrets du Testament de Lucifer. Malheureusement, Kireg, l'enfant de la treizième prophétie, est prisonnier d'une base militaire située en Afrique et dirigée par des membres de l'Ordre. Mégane et Leyla Wallace se lancent aussitôt sur sa piste. S'amorce alors pour les deux jeunes femmes une périlleuse aventure à la frontière de l'Ouganda et de la République démocratique du Congo.Sauront-elles triompher des obstacles qui se dressent sur leur route ?
Un roman qui tiendra en haleine les jeunes grâce à une écriture parfaitement adaptée à leur âge. Les jeunes lecteurs seront rapidement captivés par ces personnages forts mais en même temps fascinés par la magie et le fantastique.

Le tome 1, Les Héritières, est inspiré d'un écrit véritable rédigé il y a près de 1 000 ans (la fameuse treizième prophétie de Jean de Jérusalem). On y raconte comment deux soeurs, Leyla et Mégane sont invitées dans un univers parallèle, où elles devront apprendre les rudiments magiques liés au coeur et aux éléments.

Le tome 2, L'Ordre, Line Bordeleau poursuit son récit fantastique dans lequel l'imaginaire chevauche les frontières virtuelles de la réalité.Tandis qu'une brillante journaliste perce à jour une série de complots visant à asservir l'humanité, le jeune Kireg doit apprendre à vivre avec des visions d'horreur...

Line Bordeleau est une artiste dans l'âme, elle a touché à pratiquement toutes les facettes de l'art, de l'aménagement intérieur à la photographie en passant par la peinture à l'huile, l'architecture et l'aménagement paysager. C'est en 2002 qu'a débuté sa grande aventure de l'écriture.

Suzanne Ferland



Nouveautés en littérature jeunesse (6)

L'ÉTÉ OÙ JE SUIS DEVENUE JOLIE
L'ÉTÉ OÙ JE T'AI RETROUVÉ
L'ÉTÉ DEVANT NOUS
Trois tomes.
Auteure : Jenny Han
Éditions : Wiz Albin Michel
Nouveautés en littérature jeunesse (6)

Belly est maintenant une adolescente. Les garçons ne la regardent plus de la même façon, et rien ne sera plus comme avant. À chaque été, elle va à la maison de Cousins avec sa mère, la meilleure amie de sa mère et ses deux fils, Jeremiah et Conrad. Belly est amoureuse depuis toujours de Conrad, mais il ne la remarque pas. Peut être que cet été sera différent…
La suite de son histoire dans les deux autres tomes.

J’ai été agréablement surprise de lire cette collection. Je pensais que c’était une simple histoire d’amour de vacances. Mais non, c’est plus que ça, c’est une histoire où tous les personnages sont reliés, des personnages touchants et énigmatiques, une histoire où l’on peut s’identifier et qu’on ne peut arrêter de lire. Je recommande ce livre à des garçons ou des filles de 12 ans et plus.
 
CELLE QUI DEVAIT MOURIR
Auteure : Laura Lippman
Éditions : Toucan Noir
Nouveautés en littérature jeunesse (6)

Perri, Kat et Josie sont amies depuis la tendre enfance. Mais maintenant, quelque chose les a séparées. Josie et Kat sont restés amies, mais Perri ne leur adresse plus la parole et elle a beaucoup changé. Lorsque l’école appelle la police à la suite de coups de feu, on se rend vite compte que ces trois filles manquent à l’appel. Dans les toilettes, une des trois filles est morte, l’autre inconsciente et la troisième a une balle dans le pied. Est-ce que la moins blessée des trois dit vraiment la vérité aux policiers ?

Je ne suis pas trop du genre à lire des romans policiers, mais lorsque j’ai lu la quatrième couverture je me suis dit que je pourrais tenter le coup. Je l'ai bien aimé, mais le début est lent bien qu'on apprenne beaucoup d’informations en même temps. Il y avait souvent des personnages de trop et ça me mélangeait. Par contre, l’intrigue est bonne et je ne suis pas déçue. Je recommande ce livre a des jeunes de 13 ans et plus.

Claudie Létourneau 


POUR LES 4 À 8 ANS


Dimanche le 21 avril, de 9h30 à 10h30, sera lu le conte "Frisson l'écureuil'" à la librairie Buro Plus Martin de Joliette dans le cadre de la Quinzaine du Livre de Lanaudière. Des activités sont également prévues pour les tout-petits accompagnés d'un adulte.
Nouveautés en littérature jeunesse (6)

Les places sont limitées. Prière de réserver avant le jeudi 18 avril au (450) 759-2822, poste 221.






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires