Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2013-06-13 - 15:15:11

Le blues familial des Snyder !


Quoi de mieux pour nous faire vibrer durant une chaude nuit d’été qu’un air de blues bien rythmé, accompagné d’une guitare frémissante et d’une voix pleine de jeunesse ? C’est ce que la Table des partenaires Hexagone vous propose comme 3e coup de cœur 2013 avec le trio Snyder qui transpire le bonheur de jouer ensemble!

(La photo nous montre Denny, Philip et Lorrie durant la conférence de presse à l’Hôtel de Ville de Repentigny, alors que Les Snyder/The Snyders s’exécutaient pour le plus grand plaisir des invités.)
Le blues familial des Snyder !


Un père et ses deux ados qui jouent du blues, la formule n’est pas courante. Il faut dire que Lorrie (17 ans) et Philip (13 ans) ont la chance d’avoir un papa (Denny) musicien d’expérience certes, mais avant tout grand passionné. Non seulement il leur enseigne la musique, mais il décide en 2010 de partager avec eux l’exaltation de la scène. Sur les planches, comme à la maison, Denny garde son rôle de leader à la guitare électrique et à la voix. Lorrie joue de la basse, mais elle aime aussi faire entendre sa voix toute féminine, ce que lui concède régulièrement Denny. Philip, de son côté, évacue dignement son énergie à la batterie et aux percussions. Maturité, fraîcheur et fougue, voilà qui qualifierait bien notre trio.

Le portail Hexagone n’est pas le seul à mettre Les Snyder sous les projecteurs, en effet, ils sont nominés au Lys blues 2013 dans la catégorie « Album blues de l’année » et la candidature de Lorrie a également été retenue dans la catégorie « Relève ». Les lauréats seront dévoilés le 21 juillet.

C’est donc une invitation à la découverte sur le portail Hexagone : Les Snyder, Coup de cœur de la MRC de L’Assomption 2013. Des extraits audio, des photos, des liens et leurs spectacles à venir sont disponibles sur leur fiche : http://www.hexagonelanaudiere.com/fiche.jsp?id=663. Après leur tournée aux États-Unis cet été, La boîte à chanson de L’Assomption aura la chance de les accueillir le 18 octobre prochain.

Le trio a déjà produit plusieurs cd et il a son propre site internet : www.thet3snyders.com.

LES SNYDER/THE SNYDERS

À l’été 2010, le trio s’officialise sous l'appellation LES SNYDER.
Cette formation tire ses influences de différents genres musicaux. Il est difficile de les classer dans une catégorie de musique, il emprunte des éléments à différents genres tels le funk, le rock, le pop francophone et même le manouche. (Photo: gracieuseté)
Le blues familial des Snyder !


Les paroles de trois nouvelles chansons ont été écrites par leur mère/épouse (Josée Larose). Les Snyder ont un projet d’album, le nouveau disque est maintenant disponible à www.the3snyders.com L’aînée de la famille (Ariane Larose) fait la design de la pochette.

À l’été 2011, Denny Snyder, décide d’inclure deux de ses enfants à ses concerts publiques.

Sa fille Lorrie chante alors sur un album de son père. Elle participe à Full Circle, le dernier disque de Denny Snyder (Album blues de l’année au Lys Blues 2010). Lorrie l’accompagne en 2009 et 2010 au Salon de Guitare du Festival de Jazz de Montréal, au Festival de Blues du Mont-Tremblant, au Canadian Guitar Festival et à plusieurs autres festivals.

Elle chante toujours et joue aussi de la basse électrique. Son fils Philip à la batterie dès l’âge de 3 ans, devient un batteur percussionniste chevronné à 11 ans. Il a joué le carone et la batterie avec son père au Québec et aux États-Unis.

Les récipiendaires du Coup du cœur Hexagone, décerné six fois par année à raison d’un coup de cœur par MRC, se retrouvent sur la page d’accueil du portail à tour de rôle et bénéficie d’une belle visibilité à la grandeur de Lanaudière. Il importe de signaler qu’Hexagone Lanaudière a dépassé le nombre de 650 membres et que la fréquentation du site au cours du mois de mai a dépassé les 4000 visites.

Le dévoilement du prochain coup de cœur est prévu au début août avec en vedette un membre de la MRC de Montcalm.
Le blues familial des Snyder !






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires