Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2013-08-09 - 09:22:55

Les découvertes de Suzanne (164)


Les découvertes de Suzanne (164)



La citation du jour :
"Dans un roman comme dans une histoire, les longues réflexions impatientent et glacent le lecteur."
(Jean le Rond d'Alembert, 1717 - 1783 savant et encyclopédiste français.)

SECRETS DE PLANTES 2
Auteur: Fabien Girard
Édition: JCL

Accessible à tous autant que le premier, cet outil de référence et de découverte de la flore boréale décrit avec précision et passion les divers usages que l'on peut faire de nos plantes d'ici. Car tout est à portée de main pour cuisiner, se parfumer, se soigner et ajouter de nouvelles saveurs dans les mets les plus usuels.

M. Girard veut avant tout amener les gens à s'émerveiller de tout ce qui se trouve autour d'eux et à ouvrir leur conscience à cette réalité. Comme quoi la flore est une inépuisable source de connaissance qui nous est proposée, qui s'offre gratuitement, et ce, sans rien exiger en retour.
Les découvertes de Suzanne (164)

Fabien Girard, l'auteur, veut à nouveau faire connaître au public toutes les richesses méconnues que cache la nature. Car les années qui s'accumulent et qu'il a passé à déchiffrer différents écosystèmes lui ont valu plusieurs aventures fantastiques. C'est ainsi qu'est né le deuxième tome de Secrets de plantes, dont l'horticulteur bien connu, Jean-Claude Vigor, signe la préface.

Ce livre est disponible en librairie à partir du 8 août.

OUEST CANADIEN
Le plaisir de mieux voyager
Édition: Ulysse

L'Ouest canadien… Une région difficile à délimiter de façon précise. Certains y regroupent la Colombie-Britannique et l'Alberta, d'autres y incluent les territoires qui s'étendent à l'ouest de l'Ontario (généralement reconnus comme le centre du pays) et d'autres encore subdivisent cette grande région en trois parties, à savoir les Prairies, les Rocheuses et la Côte Ouest. Dans ce guide l'auteur à retenu la définition la plus large, afin que le lecteur puisse apprécier toute la palette des différents paysages de cette partie du Canada.
La région couverte par ce guide n'est connue des Européens que depuis moins de 300 ans. Ce n'est en effet qu'au milieu du XVIIIe siècle que les fils de l'explorateur canadien-français La Vérendrye aperçurent les Rocheuses et c'est pendant la dernière décennie du même siècle que George Vancouver explora, pour le compte des Britanniques, de la côte du Pacifique, le long de ce qui allait devenir la Colombie-Britannique.
Les découvertes de Suzanne (164)

Chaque province à son chapitre bien à elle, avec toutes les informations nécessaires afin de satisfaire le voyageur.Vous découvrirez par le fait même l'art de vivre, les activités de plein air, les coups de coeur et de multiples conseils ainsi que des cartes des villes importantes et d'abondantes photos en couleurs au début du Guide.

COSTA RICA
Le plaisir de mieux voyager
Édition: Ulysse

Un pays où la végétation luxuriante vous en met plein les yeux.

"Ils vivaient dans les vallées vertes et bleues où le ciel était transparent et où l'air avait des odeurs de cèdre. Entre les splendeurs de la forêt et une imposante solitude". (Cary Sagot)

Pour y être allée à deux reprises je peux vous assurer que ce qui est écrit et photographié dans ce guide est exact. Que ce soit la côte du Pacifique, avec ses plages: Playa Jaco, Manuel Antonio… toutes regorgent de beautés naturelles où se mêlent forêts tropicales sèches et humides.

La côte caraïbe ne donne pas sa place non plus, avec le plus important port du pays, Puerto Limon et une plage du Parque Nacional Tortuguero, où vous pouvez envisager d'assister à la ponte des tortues sur la plage.

Une visite culturelle s'impose dans la capitale San Jose où on trouve le Teatro Nacional, le Museo Filatélico, le Musée de los Ninos, et La Galeria Nacional. À visiter absolument: le Museo del Oro Precolombino. Ce musée présente une exposition fascinante, le mot n'est pas exagéré, sur tout ce qu'on a pu faire avec le métal précieux qu'est l'or depuis l'époque précolombienne jusqu'après la conquête espagnole. Nous avons été agréablement surpris par la qualité particulière de la présentation de ces objets uniques.

Les découvertes de Suzanne (164)
Que vous soyez à la découverte de volcans qui "parlent" encore, vous pourrez visiter sans difficulté Irazu tout près de San Jose, le volcan Poas dont les fumerolles sont toujours visibles ou encore le volcan Arenal toujours actif le jour et davantage intimidant la nuit par ses explosions de lave qui dévalent ses pentes. Une expérience à ne pas manquer.

Petit pays mais aux mille richesses qui vous charmera et qui a tellement à offrir à tous points de vue. Les Costaricains sont des gens attentifs et d'agréables compagnies.

Si vous décidez de faire une visite importante du pays, je vous conseille d'expérience de louer une voiture qui permet l'imprévu des routes de montagnes. Vous ne le regretterez pas. Nous avons visité le pays à deux périodes particulières de l'année et nous avons apprécié la période moins chaude de mai à novembre, appelée période des pluies. L'autre période fut la période des Fêtes, plus chaude et plus sèche mais nous étions immobiles sur le bord de la mer.

Un projet, une visite et des souvenirs dont on parle encore plusieurs années plus tard ! Je ne peux malheureusement pas tout vous raconter sur le Costa Rica mais ce Guide Ulysse, comme tous les autres guides de cet éditeur, vous donnent toutes les informations nécessaires afin que vous puissiez planifiez un voyage agréable et vous donne l'envie d'y retourner.

Les découvertes de Suzanne (164)






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires
Vérification pour réduire les pourriels: entrez le numéro affiché ci-contre

Numéro: