Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2013-09-13 - 11:23:34

Michel Houle succède à Rock Demers au Fonds Greenberg


MONTRÉAL — Bell Média annonce aujourd’hui, 13 septembre, la nomination de Michel Houle en tant que président du programme de langue française et co-président du conseil d’administration du Fonds Harold Greenberg, organisme voué à favoriser la production d’œuvres cinématographiques et télévisuelles indépendantes.

Membre du conseil d’administration et du comité de langue française depuis 11 ans et régulièrement consulté par les diverses instances de notre industrie pour sa vaste expertise et compréhension des enjeux de notre secteur, Michel Houle est une figure incontournable du milieu cinématographique et télévisuel d’ici.

« La connaissance intime des industries de la production, de la distribution et de l’exploitation cinématographiques et télévisuelles de Michel en faisaient le candidat idéal pour prendre les rênes et poursuivre la mission du Fonds, a déclaré Charles Benoît, président, Télévision et Radio – Québec, Bell Média. Nous sommes convaincus que, en collaboration avec la solide équipe qui l’entourera, il saura remplir la promesse du Fonds Harold Greenberg et de ses divers volets comme nul autre, et ce, au profit des artisans d’ici. »

Michel Houle succède donc à Rock Demers, fondateur et président du groupe La Fête et artisan prolifique du cinéma québécois dont les œuvres ont été reconnues sur la scène internationale. Rock Demers a œuvré à titre de président au sein du Fonds depuis 1996.

« Au nom de toute l’équipe Bell Média, je remercie chaleureusement Rock Demers pour ses dix-sept années passées à la barre du programme de langue française du Fonds Harold Greenberg et pour son inestimable contribution à l’organisme, a déclaré Charles Benoit. Son expérience, sa sagesse et sa passion inextinguible pour le cinéma et la télévision ont permis au Fonds de constamment évoluer et de faire rayonner la production indépendante au Québec. »

Le conseil d’administration du Fonds Harold Greenberg est composé de 14 membres tous recrutés au sein de l’industrie cinématographique et télévisuelle. Le Fonds dispose de deux programmes de financement soit l’un de langue française et l’autre de langue anglaise respectivement dotés de volets de financement distincts. Chacun des programmes est administré par un comité composé de 7 personnes issues du conseil d’administration du Fonds Harold Greenberg. Les membres de chacun des programmes possèdent l’expérience et les compétences requises à l’étude des demandes de financement qui leur sont soumises pour examen.






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires
Vérification pour réduire les pourriels: entrez le numéro affiché ci-contre

Numéro: