Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2013-10-31 - 21:48:04

Michel Noël Lauréat du prix TD 2013


L’écrivain Michel Noël s’est vu attribuer cette semaine le prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse pour son roman "À la recherche du bout du monde". Ce prix récompense un ouvrage qui se démarque par sa contribution générale à la littérature et l'excellence de son apport aux jeunes lecteurs.

Le jury mentionne : « Conteur hors pair, issu d’une tradition orale, c’est au sommet de son art que Michel Noël nous livre ce récit initiatique qui séduira le lecteur. (…) Un récit de voyage inspirant tout empreint de poésie qui fait découvrir la culture d’un peuple, le lien entre la nature et l’homme et le passage d’un être marqué par la vie qui devient un « grand homme »
Michel Noël  Lauréat du prix TD 2013
Les Éditions Hurtubise offrent leurs plus sincères félicitations à l’auteur de ce roman empreint de poésie qui ne cesse de se démarquer et saluent les finalistes : Élise Gravel pour La Clé à molette (La courte échelle), Fanny Britt et Isabelle Arsenault pour Jane, le renard & moi (La Pastèque), Rogé et des écoliers innus pour Mingan, mon village (la Bagnole) ainsi que Marie-Francine Hébert et Jean-Luc Trudel pour Tu me prends en photo (Les 400 coups).





D’origine amérindienne, Michel Noël est romancier, conteur, poète et dramaturge. Depuis 40 ans, il a publié des essais, des livres d’art et surtout des romans pour les jeunes, toujours pour faire connaître la culture des peuples autochtones. Chevalier de l’Ordre national du Québec, il a gagné plusieurs prix au cours des années, notamment celui du Gouverneur général du Canada en 1997 pour Pien et le Saint-Exupéry 2008 pour Hush ! Hush !








Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires
Vérification pour réduire les pourriels: entrez le numéro affiché ci-contre

Numéro: