Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2014-03-07 - 09:06:54

Les découvertes de Suzanne (194)


Les découvertes de Suzanne (194)

Citation du jour:
"On n'a encore jamais vu un philosophe qui sache endurer avec sérénité une rage de dents"
W. Shakespeare, poète dramatique anglais, 1564- 1616

ENTRE FLEUVE ET RIVIÈRE
Correspondance entre Gabrielle Roy et Margaret Laurence
Édition: Plaines

Deux grandes écrivaines qui ont fait leur marque dans la littérature, échangent par correspondance sur différents sujets. Entre 1976 et janvier 1983, elles vivent chacune de son côté des petits bonheurs qu'elles partagent et des problèmes de santé qui limitent leur travail.
Les découvertes de Suzanne (194)

Une correspondance qui se limite à trente-deux lettres. Sur un mode plutôt moqueur, Margaret raconte un défilé à Wakefield, "capitale littéraire du monde"… Gabrielle de son côté aborde en 1976 un sujet qui la bouleverse, l'élection de René Lévesque au Québec. "Comment écrire sur notre pays, par les temps qui courent, sinon avec nos coeurs lourds de chagrin, notre peine et nos regrets."

Les deux écrivaines discutent de la censure, de l'interdiction dont a fait l'objet Les Devins, livre dont Margaret Laurence est l'auteure, et de la difficulté d'écrire quand la maladie nous prive de l'énergie nécessaire pour le faire. On constate à la lecture de cette correspondance que les deux auteures avaient beaucoup en commun. C'est une correspondance qui reflète l'esprit de l'époque mais avec un manque de compréhension du phénomène québécois dont Gabrielle Roy aurait pu tirer quelques réflexions… pour avoir habité la province à plusieurs reprises.

De Margaret Laurence: "Je n'ose pas émettre de commentaires - je n'en ai pas le droit. Je trouve cependant que Lévesque est un homme intègre. Je regrette de tout mon coeur que dans le Canada anglophone (et, oui, dans les plaines que nous aimons tant vous et moi) un plus grand nombre de gens n'aient pu s'apercevoir vraiment, du rapport de nombreux habitants du Québec avec leur histoire, leur langue, leur patrimoine, leur identité…"

De Gabrielle Roy, sur le même sujet, dans une lettre qui fait suite à celle de Margaret Laurence: " Et je n'ose vous parler - pas encore - de ce qui me peine le plus en ce moment: la situation politique au Québec. Oui, bien sûr, il y a du bon. Il nous fallait du changement. Mais je décèle une telle arrogance, une telle tyrannie déjà et, ce qui est pis que tout, l'intolérance qui va souvent de pair avec une certaine forme d'incorruptibilité…."

Le ton est donné. Grâce à ces échanges, ce sont deux portraits de femmes remarquables au point de vue littéraire ; grande sensibilité, générosité, elles sont fondamentalement sincères dans le partage d'une vision de l'époque.


LES SIRÈNES DE ZICATELA, roman
Auteur: Claude Vaillancourt
Édition: Québec-Amérique

Ce roman nous rappelle certaines facettes d'événements qui se passent ici et souvent ailleurs dans le monde. Une femme assiste tout à fait par hasard à une bavure policière. Elle filme ce qu'elle voit en pleine nuit lors d'une altercation entre un homme de nationalité musulmane et trois policiers. Elle revient chez elle bouleversée. Elle n'ose pas au départ en parler, mais sa conscience lui dicte de contacter quelqu'un qui lui permettra de partager son secret. Un long trajet la mènera dans une série d'émotions fortes, d'angoisses et des rencontres particulièrement difficiles…
Les découvertes de Suzanne (194)

Les choses se précipitent et les clans se forment. Un policier au prise avec des problèmes conjugaux se voient soupçonner d'avoir assassiner Farid Abdoul, avec l'aide de ses confrères. Des événements troublants prendront toute la place, ce qui mettra plusieurs acteurs et témoins de la bavure policière dans l'embarras.

"On proposa une autre manifestation - qui donnerait le même résultat. Ou une offensive médiatique qui permettrait de clarifier les événements — mais personne ne nous publiera ou ne voudra nous donner la parole, objectait-on. Ou de procéder par les canaux officiels : plainte en déontologie policière, enquête de la police sur la police — mais n'est-ce pas ce qu'on avait toujours voulu éviter?

Une écriture alerte, acerbe, juste. Une intrigue à la fois sensible qui relate certains souvenirs d'un passé pas si lointain de nos propres difficultés à comprendre les faits et gestes de chacun, devant un crime, qui pour certains est parfois considéré comme banal, malheureusement.

Claude Vaillancourt est romancier, essayiste, professeur de littérature, conférencier, militant altermondialiste, musicien et voyageur.


DE PSYCHOLOQUE À PSYCHOTIQUE, documentaire
Auteur: Serge Tracy
Édition: Québec-Livres

Serge Tracy est psychologue, auteur et conférencier. Dans cet ouvrage, il parle avec une grande lucidité de sa maladie, de ses décompensations et de plusieurs traitements.

"L'homme derrière les étiquettes, c'est d'abord un être humain particulier, individuel. L'homme derrière les étiquettes, c'est un être sensible qui entreprend des démarches pour vivre le plus sainement possible…"
Les découvertes de Suzanne (194)

Ce livre témoigne du parcours de l'auteur et dévoile au grand jour les multiples difficultés qu'éprouvent les gens aux prises avec la maladie mentale. Il va rejoindre particulièrement tous ceux et celles qui ont eux-mêmes des problèmes ainsi que les accompagnateurs de ces malades. Son écriture est celle d'un professionnel de la santé mentale mais elle est parfaitement accessible à tous.

"Une quête personnelle devrait être une quête de sens personnelle. Nous devrions pouvoir choisir à la carte parmi le menu qui nous est proposé. Une spiritualité, c'est comme un psychologue: cela se magasine, à moins d'être déjà endoctriné dans une religion ou une secte. Je ne crois pas qu'il y ait une vérité, mais plutôt des vérités: à nous de les découvrir".


DIEU ET LE DOCTEUR GRÜBBEL roman
Auteur: Mario Vivier
Édition: Triptyque

Novembre 1899. Le docteur Hans Grübbel, neurologue, reçoit dans sa maison de santé près de Berlin, un nouveau patient. Celui-ci prétend être Dieu souffrant d'une maladie nerveuse. Or, le docteur remarque aussitôt qu'il ressemble à un collègue de Vienne: Sigmund Freud. Débute alors une série de séances au cours desquelles Grübbel risque d'en apprendre davantage sur lui-même que sur son illustre patient.
Les découvertes de Suzanne (194)

L'intervention de la belle et noble voisine, au centre du triangle amoureux reliant le patient et le neurologue, ne simplifiera en rien cette analyse.

"Intéressant… mais vous ne m'avez pas répondu. Croyez-vous que Freud soit un génie? Ou quelque chose du genre? Oh ! certainement pas ! Le génie ne se trouve pas dans la science, il se trouve dans l'art et l'instinct, dans la sagesse et la perception de l'invisible… Le génie se trouve dans la spiritualité !"

Par des jeux de miroirs et de narrations, le lecteur est entraîné dans l'univers trouble de l'inconscient, entre réalité et onirisme…

Né à Montréal en 1962, Mario Vivier a étudié l'histoire et les sciences politiques à l'Université de Montréal et à la Sorbonne à Paris. Il a été libraire, documentaliste et agent consulaire. Dieu et le docteur Grübbel est son troisième roman.


SOUS LE RADAR, roman
Auteur: Pierre Breton
Édition: Boréal

Pierre Breton est né en 1953. Il a travaillé pendant plus de vingt ans dans un hebdomadaire de la Beauce à titre de journaliste et de directeur de l'information.

J'ai adoré son roman. Un retour aux années 1960 et du fameux radar installé dans la Beauce par les Américains pour surveiller le ciel …. Ce radar qui deviendra vite désuet, n'en donne pas moins du travail à plusieurs pères de famille du village de Sainte-Marie. Cette époque nous rappelle le temps où les choses étaient parfaitement claires. Le ciel est bleu et l'enfer est rouge, les gars de Sainte-Marie et ceux de Saint-Elzéar.

Les découvertes de Suzanne (194)
Le début du bouquin est hilarant, pas une page où je ne me suis pas étouffée de rire:
"— T'as pensé à boutonner le panneau de ta combinaison? Nous descendions la rue Principale. Nos crémones lourdes de morve et de salive gelées et le givre blanchissait nos cils. — Y fait tellement frette que la bizoune m'a rapetissé de même, dit Tom en me montrant ses mains écartées d'un bon six pouces…"
"—... Nous reprîmes l'assommante rengaine pour le Monseigneur…Nous sommes à peu près tous arrivés en même temps à "qui éclate dans nos coeurs". La soeur a levé la main. Nous avons marqué la pause : un, deux… Nous ne nous sommes jamais rendus à trois. Un pet retentissant a déchiré le silence. Ses modulations ont rempli la sacristie. C'était presque un blasphème.
Le dragon à cornette en est resté un moment suffoqué, dépassé par l'énormité de la faute.
" — Qui a fait ça? C'est Tom Higgins, ma mère, cafarda Noëlla !
" — C'est ma joie qui a éclaté", se défendit Tom.
" L'outragée se dirigea vers le coupable, un sourire sadique flottant sur les lèvres, résolue à le décapiter…"

Je n'en dis pas plus. Un vrai rappel des années soixante, les débuts des Beatles, la cueillette du tabac en Ontario pour les jeunes. Le temps des religieuses mais de moins en moins, remplacées par des jeunes femmes, des femmes dans la quarantaine et tout à coup un professeur aux curieuses manières qu'un de nos moineaux imitent au grand plaisir des autres élèves. Le début des autobus "Blue Bird", des élections qui permettaient de faire brûler une botte de paille devant la résidence du perdant etc.

Actuellement, bien des lecteurs ont besoin de lectures amusantes et bien écrites… Un seul souhait à l'auteur, revenir au plus vite nous distraire et nous amuser avec tant de talent.






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires