Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2014-10-21 - 21:54:32

NOUVEAUTÉS EN LITTÉRATURE JEUNESSE (70)


NOUVEAUTÉS EN LITTÉRATURE JEUNESSE (70)

La citation du jour :

« Les grands artistes et les grands écrivains d’autrefois (d’hier encore) ont toujours pris leur point d’appui, leur modèle, leur référence, dans le passé (…) Ce sont les ignorants et les primaires qui ont fait courir le bruit que le passé était l’ennemi de la vie. » (Marie Noël, écrivaine française, 1883-1967, in : « L’âme siennoise »)


LES GUERRIERS FANTÔMES
Auteurs : Patrick Marleau et François Lapierre
Illustrations et couverture : François Lapierre
Éditions : Perro éditeur
12 ans+


Cette première collaboration entre le bédéiste François Lapierre, l’auteur Patrick Marleau et l’éditeur Bryan Perro, s’avère prometteuse.

L’histoire dramatique que raconte ce roman a pour théâtre la Nouvelle-France de la fin du XVIIe siècle. Cette aventure toute en suspense d’Arno Vaillancoeur se déroule en forêt, loin des zones habitées. De tempérament paisible, grand pêcheur et chasseur, le jeune homme va se trouver plongé dans une suite ininterrompue de rebondissements et d’événements où la mort suscite de graves conséquences.
NOUVEAUTÉS EN LITTÉRATURE JEUNESSE (70)

En découvrant un corps dans un canot accosté, il va du même coup découvrir une amulette qui sera à la source de nombreuses tribulations à saveur surnaturelle grâce à un traitement très imaginatif du récit.

Le climat de mystère est bien entretenu grâce à un procédé d’écriture qui m’a beaucoup plu : on ne découvre que progressivement les antécédents des personnages principaux à travers des faits qui ont été à l’origine de la réalité actuelle de l’histoire.

L’action ne dérougit pas. Les descriptions de combats sont fort vivantes et les périls ne cessent de se multiplier. Le style d’écriture des auteurs a quelque chose de cinématographique ; les phrases sont brèves, ardentes, explicites. Lors d’une mystérieuse invasion en forêt, par exemple, la peur est paralysante pour les personnages et la forêt elle-même devient quasi humaine. C’est surréel et fascinant tout à la fois.

Ce genre de roman peut réconcilier beaucoup de jeunes avec la littérature tout en leur révélant un vocabulaire intelligent. J’ai eu l’impression de retrouver les meilleurs moments de ma jeunesse, quand je me plongeais pendant des heures dans des romans d’aventure, sans béquilles électroniques évidemment.

LA TEMPÊTE EST BONNE
Auteur : Simon Boulerice
Couverture : Paule Trudel-Bellemare
Éditions : Les Malins
7 à 9 ans

Ce conte prend l’allure d’une pièce de théâtre pour enfants. Ses deux personnages, Morgane, une fillette de 9 ans qui prétend en avoir 18, passe du temps lors d’une réception des Fêtes chez la parenté qu’elle abhorre, avec Félix, un gamin de 5 ans de qui l’on dit qu’il est « un enfant différent dans un monde différent » et qui porte en permanence des lunettes pour visionner les films 3D.
NOUVEAUTÉS EN LITTÉRATURE JEUNESSE (70)

Morgane, elle, se décrit comme une « professionnelle du faire semblant » ou, autrement dit, une menteuse. Elle s’ennuie dans cette maison où les adultes jouent aux cartes, prennent un coup, font des blagues plates et ne se préoccupent pas d’elle, si ce n’est pour lui recommander chaudement d’aller prendre soin de Félix, qui s’est réfugié sous les piles de manteaux dans une chambre. D’abord réticente à s’occuper d’un « petit », la fillette finira par trouver de l’attrait à ses entretiens avec le bambin qui se révèle une source de réflexions aussi drôles qu’inhabituelles.

J’ai immédiatement craqué pour cette histoire qui se déroule à la fois par le dialogue et par les réflexions intérieures. Les 101 pages en caractères surdimensionnés (une police différente pour chaque personnage) ne comportent aucun chapitre ni didascalie, ce qui permet de lire ce texte original comme un conte fascinant.

L’auteur a su trouver le ton juste pour inventer cette conversation entre deux petits inconnus oubliés dans une chambre où le lit sert de dépôt de tous les manteaux d’hiver des adultes en pleine célébration de Noël. Un beau contraste entre le rêve et la réalité.


BIZARRE MAIS VRAI !
300 faits renversants
Du National Geographic Kids
Éditions Scholastic
9 ans+


Enfant, je me ruais sur le journal de mon père pour y lire la chronique illustrée intitulée « Ripley’s Believe it or not ». Elle rapportait des faits étranges, des records mondiaux, des prouesses, des légendes, des événements historiques, etc. On en a même fait une émission radiophonique et une série télévisée. Et, « Croyez-le ou non », (qui était le titre français de cette chronique), la compagnie de publication existe encore aux États-Unis.

Ce petit livre que Scholastic a tiré du magazine américain « National Geographic Kids » veut s’adresser aux enfants, mais il rejoint même les adultes.
NOUVEAUTÉS EN LITTÉRATURE JEUNESSE (70)

Il contient 300 informations renversantes insérées dans ses pages tout illustrées. Les sujets qui m’ont paru les plus traités concernaient la géographie et les animaux. Ça se lit vite, du moins pour un adulte ; un jeune enfant va probablement prendre le temps de bien s’imprégner de la nature de l’information.

La présentation capte l’œil dès qu’on tourne une page, mais elle ne suit pas un ordre logique. On se prend à souhaiter de lire plus de détails sur les faits présentés. Certains sont des classiques tels : « Les oreilles de l’éléphant d’Afrique ont la forme du continent africain » ou « Une puce fait des sauts de 100 fois sa hauteur ; c’est comme si tu sautais en haut d’un édifice de 34 étages ». C’est le genre de bizarreries que m’apprenait la chronique écrite et dessinée par Robert Ripley il y a une soixantaine d’années.

Mais on peut aussi découvrir des réalités scientifiques intéressantes, telles : « Le tiers de la capacité du cerveau est utilisé pour la vue » ou « « Il existe des endroits où, dans 2,5 Km2, on trouve autant d’insectes qu’il y a d’êtres humains sur toute la planète » ou encore « Mis bout à bout, tes vaisseaux sanguins s’étendent sur environ 97 000 Km. »

De quoi épater ses amis dans la cour de récréation. Savoir s’émerveiller, c’est déjà un atout dans la vie.


TEMPÊTE
Auteur et illustratrice : Arianna Tamburini
D’après une idée originale de Mikael Ferloni
Collection : Tourne-pierre
Éditions de l’Isatis
3 ans+

Les albums des Éditions de l’Isatis ne cessent de m’étonner. La qualité des thématiques abordées, l’originalité des illustrations, l’audace des auteur(e)s, et le courage des éditeurs d’avoir souvent recours à la poésie pour stimuler l’esprit des jeunes lecteurs sont significatifs.

Leurs albums sont publiés à un rythme qui ne se dément pas et offrent toujours une qualité de reliure qui assure une durabilité aux livres mis dans les mains des bouts de choux.
NOUVEAUTÉS EN LITTÉRATURE JEUNESSE (70)

« Tempête » sort de l’ordinaire. N’était-ce du court texte qu’on retrouve en quatrième de couverture, l’album serait en somme… un livre d’images ! Je cite ici les trois vers de ce texte :

« Petit matelot, sur les flots.
L’orage approche; c’est la tempête !
Une drôle d’histoire, qui se passe de mots. »

Les mots, en effet, sont absents des pages couvertes d’illustrations. On n’y trouve que des onomatopées qui vont permettre à l’enfant de créer un fond sonore à cette histoire qu’il s’inventera en partie ou qu’une maman ou un papa l’aideront à enrichir de mots véritables.

L’histoire pourra se modifier à chaque lecture. L’enfant et son aide lecteur n’auront qu’à se dire : « Et si on inventait une autre aventure pour le petit matelot, son bateau et la mouette qui les suit de près dans le ciel de plus en plus tourmenté ? »

Bravo à l’auteure pour la confiance qu’elle manifeste envers les jeunes lecteurs et leur imagination.



Bonne semaine à tous !!

Claude Daigneault






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires