Les Éditions de la Noraye

Petite vengeance deviendra grande
Le culte des déesses
Une fille ça ne pleure pas
Les Frincekanoks
Le courage du mouton
ainsi que les albums pour enfants
Une amitié explosive
Le grand projet
Pyro fugue
et
Le visiteur
sont désormais disponibles
en format numéique.
Visitez le site dont l'adresse apparaît
ci-dessous pour les commander.
http://vitrine.entrepotnumerique.com


12,95$


19,95$


12,95$


En vente en librairie





Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Livres de l'auteur



À propos de ce blog
Ce blogue est destiné aux gens qui aiment la littérature québécoise et la langue française. L’auteur apprécierait particulièrement que les lecteurs qui connaissent ses livres lui fassent part de leurs commentaires pour qu’il puisse échanger avec eux.

L’actualité littéraire est au cœur des échanges d’opinion possibles et quiconque veut faire connaître ses opinions sur des publications récentes ou faire part de la publication d’une œuvre y est le bienvenu.



À propos de l'auteur
(Sherbrooke, 31 mai 1942- ) Claude Daigneault fait ses études classiques au Séminaire Saint-Charles Borromée de Sherbrooke. Il entreprend une carrière de rédacteur publicitaire à Toronto en 1961, puis il devient journaliste à L'Événement et au Soleil de Québec dès 1963. Il restera au Soleil jusqu'en 1979, tour à tour rédacteur-traducteur aux informations internationales, chroniqueur à l'éducation, directeur de la section Arts et Lettres, critique d’art, de littérature et de cinéma, éditeur des informations internationales et chef de pupitre. Ses fonctions l'amèneront également à faire des reportages dans plusieurs pays. Claude Daigneault quitte le journalisme en 1979 et entre à l'Institut québécois du Cinéma comme directeur, puis administrateur de l'aide à la scénarisation. En 1984, il occupe le poste de directeur des Communications à Téléfilm Canada. Il revient ensuite au journalisme, de 1985 à 1993, alors qu'il est chef adjoint du service français de la Presse Canadienne, puis responsable des textes documentaires. En 1993, il retourne à Téléfilm Canada en tant qu'analyste de scénarios. De 1998 à 2005, il est script-éditeur et scénariste pour diverses compagnies de production de films et de séries télévisées. Depuis, il consacre la majeure partie de son temps à écrire des romans et des nouvelles.

Quelques sites que nous aimons
Suzanne Olivier
De ma culture à la vôtre
Culture Lanaudière
Luciole
Pause lecture

Les Éditions de la Noraye

« Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul, Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! »

(CYRANO DE BERGERAC, d’Edmond Rostand, second acte, scène VIII)





2014-10-23 - 13:19:52

Un prix pour "Le jardin d'Amsterdam" de Linda Amyot


Dans le cadre de la Semaine des bibliothèques publiques, qui se déroule actuellement à Montréal jusqu'au 25 octobre, et de la Saison de la lecture qui bat son plein jusqu'au 24 novembre, Mme Chantal Rossi, conseillère associée à la culture, au patrimoine et au design à la Ville de Montréal, a procédé aujourd'hui à la remise du 9e Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal.

C'est Le Jardin d'Amsterdam, de l'auteure Linda Amyot et publié par Leméac Éditeur, qui a remporté les honneurs cette année. La lauréate s'est mérité une bourse de 5 000 $ remise par Mme Chantal Rossi au nom de la Ville de Montréal.
Un prix pour

L'événement avait lieu ce matin à la bibliothèque Marc-Favreau de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, en compagnie du maire de l'arrondissement, M. François William Croteau, des auteurs et illustrateurs finalistes et d'élèves de l'école primaire Laurier.

« Décerner un prix pour un livre jeunesse, c'est d'abord rendre hommage au talent de nos auteurs et illustrateurs. C'est également démontrer à quel point nous les apprécions, croyons que les œuvres destinées à la jeunesse contiennent des messages porteurs et reconnaissons que la littérature jeunesse est un magnifique outil pour exprimer à nos enfants notre identité culturelle. Je félicite Mme Linda Amyot pour la qualité exceptionnelle de son roman et je remercie tous les partenaires, qui nous accompagnent dans cette belle aventure du Prix du livre jeunesse en favorisant le développement du goût de la lecture et en stimulant l'imaginaire de nos enfants », a affirmé Mme Chantal Rossi.

Cette année, le jury était composé de mesdames Isabelle Jameson, bibliothécaire jeunesse à la bibliothèque Le Prévost et présidente du jury, Heather Brydon, bibliothécaire jeunesse à la bibliothèque de Lachine, Lorraine Guay, bibliothécaire jeunesse à la bibliothèque Benny, Jessica Lecavalier, bibliothécaire jeunesse à la bibliothèque Langelier et Julie Sélesse-Desjardins, bibliothécaire jeunesse à la bibliothèque Robert-Bourassa.

Les membres du jury ont grandement apprécié la richesse de l'écriture juste, précise et concise de Linda Amyot. Le Jardin d'Amsterdam raconte l'histoire universelle du premier amour, vécu à deux époques : le premier amour d'Adèle, une dame aujourd'hui âgée et perçue comme une vielle fille, qui a connu l'amour au siècle dernier, et l'histoire amoureuse d'Élaine, jeune fille d'aujourd'hui. Le roman a séduit le jury par son ambiance feutrée, intime, qui imprègne longtemps la tête du lecteur.

L'œuvre de Linda Amyot était en lice parmi des titres de littérature jeunesse exceptionnels : La plus grosse poutine du monde, d'Andrée Poulin, Éditions Bayard Canada livres, Le lion et l'oiseau, de Marianne Dubuc (texte et illustrations), Les éditions de la Pastèque, Le petit tabarnak, de Jacques Goldstyn (texte et illustrations), Éditions de la Pastèque, puis Cocorico, tout plein d'histoires qui parlent des langues, de François Gravel (texte) et KatyLemay (illustrations), Éditions Québec Amérique. Soulignons que les auteurs et illustrateurs des quatre titres finalistes ont partagé quatre bourses de 500 $ offertes par les Amis de la Bibliothèques de Montréal.

Le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal récompense les auteurs et illustrateurs d'ici pour la facture exceptionnelle et l'apport original de leur publication s'adressant aux jeunes de 0 à 17 ans et publié pour la première fois entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013. Le personnel des 45 bibliothèques de Montréal a été invité à soumettre les livres montréalais marquants de 2013.






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires